Commune de Cauroir

5 Rue de la mairie - 59400 Cauroir - 03.27.78.62.16 - 03.27.78.78.12 - mairie.cauroir@wanadoo.fr

Typologies architecturales

alignement de murs pignons

Antan, les tisserands étaient nombreux et leurs maisons à pignons sur rue. On voit encore l'emplacement des anciens soupiraux qui laissaient entrer la lumière dans les caves (rue de la Mairie et rue de la Paix).

Les corps de ferme et exploitations agricoles ont traditionnellement pignon sur rue : les rues se caractérisent par l'alignement de murs pignons (souvent aveugles ou présentant très peu d'ouvertures).

 

La typologie des fermes est souvent le résultat d'une succession d'extension des bâtiments d'exploitation. Pour la plupart, ces exploitations sont aujourd'hui devenues des résidences principales. De manière générale, les fermes sont souvent :

    • en forme de L avec la partie la plus longue perpendiculaire à la rue. Le retour du bâtiment permettant de laisser un espace vide correspondant à la cour. Les entrées ont par la suite été fermées par un muret, une pilastre et un portail,

    • des longères simples, implantées perpendiculairement à la rue, l'entrée se fait sur le côté latéral, les pignons étant généralement dépourvus d'ouvertures,

    • à cour carrée, selon la taille et la vocation de l'exploitation, il s'agit de grandes exploitations regroupant polyculture et élevage. La présence de pigeonniers (ou colombiers) permettait également de définir l'importance de l'exploitation (à l'époque, l'élevage de pigeons était réservé aux seigneurs). Le pigeonnier se distingue de part la présence de boulins et de trous d'envol en façade.

pigeonnier rue de la mairie
pigeonnier rue Lafayette

 

Les maisons bourgeoises ou maisons de maître sont de vastes demeures implantées en milieu de parcelle sur un ou deux étages.

 

Les anciennes maisons ouvrières

Au bourg le Petit-Cauroir, le long de la route de Solesmes D942, des petites maisons ouvrières témoignent de l'implantation de la sucrerie au XIXème siècle. Il s'agit de maisons en bande,à pignon sur rue, accolées les unes aux autres et implantées de manière linéaire.Comme ailleurs, le patron et les ouvriers habitaient à proximité de cette usine détruite par les bombardements allemands. La sucrerie a été remplacée par une entreprise de chaudière industrielles YGNIS

Les maisons individuelles

Les maisons anciennes sont peu à peu transformées et réhabilitées. Depuis les années 1980, on voit apparaître des pavillons et maisons individuelles. L'implantation de formes plus contemporaines s'est faite principalement de manière linéaire. L'architecture vient diversifier la typologie existante : implantation de maisons individuelles en milieu de parcelles, formes architecturales simples et épurées, etc.


Retourner en haut de page | Page mise à jour
© Commune de Cauroir. Tous droits réservés.